La posture VIGIPIRATE « Eté – Rentrée 2019 » est active depuis le 7 mai 2019.
Elle s’applique, sauf événement particulier, jusqu’au 18 octobre 2019, veille des vacances de la Toussaint. L’ensemble du territoire national est maintenu au niveau « sécurité renforcée – risque attentat ».

Dans un contexte de menace terroriste qui demeure à un niveau élevé, cette posture VIGIPIRATE adapte le dispositif de sécurité nationale à la période estivale, ponctuée de nombreux rendez-vous et d’anticiper la période de rentrée scolaire et universitaire.

Elle met l’accent sur :

  • la sécurité des sites touristiques et des grands rassemblements estivaux. Une attention particulière sera portée aux festivals, événements sportifs (championnat du monde féminin de football), commémorations (75ème anniversaire du débarquement, fête nationale) ou sommets internationaux (G7 à Biarritz)
  • la sécurité des transports collectifs de personnes, notamment au moment des principaux chassés-croisés de l’été
  • la sécurité des écoles, établissements scolaires et établissements d’enseignement supérieur et de recherche, notamment lors des journées de rentrée
  • la sécurité des sites patrimoniaux, particulièrement lors des Journées Européennes du Patrimoine

Enfin, cette posture rappelle les consignes :

  • de sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques, écoles et universités) et des établissements de santé, médico-sociaux et sociaux
  • de vigilance à destination des représentants de l’autorité publique (militaires, policiers, gendarmes, surveillants pénitentiaires, agents des douanes, pompiers), à nouveau visés au cours des dernières semaines
  • de protection des systèmes d’information face au risque d’attaques cybernétiques.

Cette posture se traduit par une reconduction des mesures visant au renforcement de la surveillance et du contrôle des rassemblements (vigilance permanente lors des contrôles mis en place aux accès de ces évènements). Les contrôles de l’accès des personnes à l’entrée des établissements d’enseignement et des établissements de santé, médico-sociaux et sociaux sont maintenus. Les dispositifs de sécurité des grands espaces de commerce doivent privilégier la surveillance dynamique des espaces, la détection des comportements anormaux et le recours à la vidéosurveillance. L’effort de contrôle systématique aux accès des espaces touristiques, culturels et de loisirs est maintenu.

Toutes les fiches pratiques, consignes ou informations concernant la sécurité sont accessibles sur le site du Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale.

Retour au sommet