Semaine Sport-handicap et Droits de l’enfant

Si les pratiquants « valides » d’un sport, quel qu’il soit, sont estimés à 35 millions dont 16 millions de licenciés, les FFH (Fédération Française Handisport pour le handicap physique et sensoriel) et FFSA (Fédération Française du Sport Adapté pour le handicap mental ou psychique) comptabilisent moins de 90 000 adhérents.

Toutefois le sport, ou l’activité physique dans son ensemble, constitue une part entière de la vie d’une personne en situation de handicap, puisqu’il développe son autonomie, participe à sa rééducation et favorise son intégration. Chez les enfants, à travers son côté ludique, l’épanouissement personnel et la sociabilisation en sont renforcés.

Grace à cette semaine qui s’adosse aux 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, chacun, grand ou petit, pourra appréhender la différence et son droit de cité.

Retour au sommet