DGFiP

La Direction Générale des Finances Publiques s'est engagée dans un processus de long terme visant à réduire le volume du numéraire au sein de ses structures et à améliorer la sécurité des personnes et des fonds.

La déclinaison de ce processus consiste notamment à conduire un plan de gestion des caisses dans le but d'optimiser les circuits d'espèces.  De plus le contexte de transformation et de resserrement de la Banque Postale et de la Banque de France incitent à repenser les modèles traditionnels de gestion des espèces dans le réseau de la DGFIP et auprès de ses partenaires.

Dans cette perspective, la Direction départementale des Finances publiques de Seine-et-Marne a souhaité expérimenter dans un premier temps cette démarche sur le centre des finances publiques de Lagny-sur-Marne (3, rue Delambre).
A compter du mardi 3 avril 2018, ce centre n'acceptera plus aucun règlement en numéraire pour le règlement des impôts, timbres fiscaux ou amendes. Naturellement, tous les autres moyens de paiement demeurent (carte bleue, chèque) ainsi que les modalités de paiement à distance habituelles (mensualisation, paiement à l'échéance, flash-code).
L'accueil du public continuera d'être assuré dans les conditions normales.

Consciente que, dans certains cas extrêmes, ces solutions ne pourront être mises en oeuvre, la DDFiP porte à la connaissance des usagers l'existence de sites de déport où il sera encore possible de payer en numéraire :
- Service des Impôts des Particuliers (SIP) de Noisiel, 3 et 5 Cours des Roches (8 km)
- Service des Impôts des Particuliers (SIP) de Chelles, 44 Boulevard Chilperic (12 km)
- Service des Impôts des Particuliers (SIP) de Roissy en Brie, Avenue de la Malibran, ZAC de la Ferme d'Ayau (18 km)
- Service des Impôts des Particuliers (SIP) de Meaux, 21 place de l'Europe (24 km)

INFOS PROCHAINEMENT CADUQUES...

Depuis deux ans, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) s'est engagée à moderniser et harmoniser le recouvrement spontané des recettes publiques.

Elle veut offrir à l'usager la possibilité de payer en ligne toutes les sommes dont il est redevable, à savoir :
• son impôt sur le revenu bien sûr, ainsi que ses taxes d'habitation et foncières avec le site impots.gouv.fr et l'appli smartphone «Impots.gouv» (possibilité également d'opter pour le prélèvement mensuel ou à l'échéance) ;
• ses amendes avec le site amendes.gouv.fr et l'appli «Amendes.gouv» ;
• ses produits locaux avec tipi.budget.gouv.fr ;
• ses timbres passeport avec timbres.impots.gouv.fr.

Facteur de rapidité, de simplicité et de sécurité, le paiement dématérialisé est une réponse adaptée à la volonté de favoriser le civisme en matière de paiement dans un contexte de maîtrise budgétaire.


Depuis votre espace personnel, vous pouvez en toute sécurité :

• consulter votre situation fiscale (échéancier de paiement, historique des déclarations et avis…) ;
• effectuer vos démarches (changer d'adresse, déposer une réclamation...) ;
• payer en ligne vos impôts.

En choisissant de payer vos impôts en ligne ou par smartphone, vous bénéficiez d'un délai supplémentaire de 5 jours et la somme est prélevée 10 jours après la date limite de paiement.

Les Nouveautés initiées en 2016 :

1/L'obligation de déclarer ses impôts en ligne cette année
Si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2014 est supérieur à 40 000 € et que votre résidence principale est équipée d’un accès à Internet, votre déclaration de revenus doit être réalisée par Internet. Toutefois, si vous estimez ne pas être en mesure de le faire, vous pouvez continuer à utiliser une déclaration papier. La généralisation de l'obligation de déclarer ses revenus en ligne étant progressive, si votre résidence principale est équipée d’un accès à Internet, vous aurez l’obligation de déclarer en ligne :
• en 2017 si votre RFR de l’année 2015 est supérieur à 28 000 € ;
• en 2018 si votre RFR de l’année 2016 est supérieur à 15 000 €. En 2019, tous les usagers devront déclarer en ligne quel que soit leur RFR si leur résidence principale est équipée d’un accès à Internet.
N'attendez pas la dernière année, déclarez vos revenus en ligne dès maintenant !

2/L’avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu (ASDIR)
Il s'agit d'un nouveau service en ligne qui permet à tous les usagers imposables ou non, qui déclarent en ligne et qui ont les revenus ou charges les plus courants (1), de disposer de leur avis en ligne immédiatement après la signature de leur déclaration en ligne. Cet avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu devient le nouveau document de référence et il remplace l'avis de non imposition, pour les usagers non imposables :
À quoi sert l’avis de situation déclarative à l’impôt sur le revenu ?
L'avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu, qui se présente sous la forme habituelle des avis émis par la direction générale des Finances publiques, a pour objectif de permettre aux usagers de justifier des revenus et des charges auprès des organismes tiers (banques, bailleurs, administrations...) dès l'ouverture de la déclaration en ligne à compter de mi-avril.
Pour les usagers non imposables, il remplace l'avis de non imposition qui n'existe plus. (1) Il s’agit de tous les revenus et charges ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt dont le report s’effectue sur la déclaration principale de revenus (déclaration n° 2042). Les revenus professionnels d’activités non salariées ainsi que les réductions et crédits d’impôts les plus complexes ne sont donc pas concernés par cet avis dans un premier temps.

3/L’obligation de payer ses impôts par voie dématérialisée
En 2016, la loi rend obligatoire le paiement par voie dématérialisée de tout avis d’impôt des impôts des particuliers (impôt sur le revenu, taxe d'habitation, taxes foncières...) dont le montant à payer est supérieur à 10 000 € (y compris pour les acomptes provisionnels). Cette généralisation progressive de l’obligation de payer ses impôts par voie dématérialisée va s’étaler sur 4 ans (2016 – 2019). Le seuil de paiement obligatoire de l’impôt par un moyen dématérialisé sera ensuite progressivement abaissé à 2 000 € en 2017, 1 000 € en 2018, 300 € en 2019.
Qu'entend-on par « paiement dématérialisé »?
Le paiement dématérialisé recouvre le paiement direct en ligne sur le site impots.gouv.fr ou sur l’application mobile impots.gouv ainsi que le paiement par prélèvement (mensuel ou à l'échéance).

4/Mise en place d’une messagerie sécurisée dans votre espace particulier
Il s’agit de la mise en place d’un nouveau service de messagerie sécurisée dans son espace Particulier d’impots.gouv.fr, à l'instar de ce que vous pouvez connaître dans d'autres services (banques en ligne notamment), accessible 24 h/24 et 7 j/7, pour déposer vos demandes : faire une réclamation, signaler une difficulté, poser une question générale ou transmettre toute information utile à la gestion de leur dossier. Les contribuables sont avertis sur leur messagerie personnelle de tout nouveau message disponible dans leur messagerie sécurisée sur impots.gouv.fr (réponse ou demande de précision de l’administration) et peuvent ainsi suivre l’historique de leurs demandes. Opérationnelle depuis le 3 mars 2016, la messagerie sécurisée a vocation à devenir le canal privilégié de votre relation numérique avec la DGFiP.

5/Suppression de la prime pour l'emploi et mise en place de la prime d’activité
Au 1er janvier 2016, la prime pour l'emploi est supprimée. Une nouvelle prestation, la prime d'activité, a été mise en place. Elle est exclusivement gérée et versée par la caisse départementale d'allocations familiales (ou les caisses de Mutualité sociale agricole). Vérifiez sur caf.fr si vous pouvez bénéficier de la prime d’activité versée par les caisses d’allocations familiales.

Rendez vous sur : www.impots.gouv.fr

Zoom