Cadre de Vie/Sécurité-Prévention/Risques Majeurs

                     EN CAS D'URGENCE :
112 : Numéro d'urgence européen
18 : Sapeurs Pompiers
15 : SAMU
114 : par SMS pour les personnes sourdes ou malentendantes en précisant un maximum d'informations (Qui ? Quoi ? Ou ? Comment ?...)

Les risques du secteur

Qu’est ce qu’un risque courant ?

Un risque est dit courant lorsqu’il présente une probabilité d’occurrence importante avec une gravité faible.
(Secours à personnes, incendies classiques, accidents de la circulation, opérations diverses)

Qu’est ce qu’un risque particulier ?

Un risque est dit particulier lorsqu’il présente une probabilité d’occurrence faible  avec une gravité importante supposée en cas de survenue.
Naturels : mouvements de terrain, inondations… ;
Technologiques : industriels, transports… ;
Sociaux : rassemblement de foules, mouvements de foules…
 

La préparation communale face aux risques

Le Plan Communal de Sauvegarde

Le plan communal de sauvegarde définit, sous l'autorité du maire, l'organisation prévue par la commune pour assurer l'alerte, l'information, la protection et le soutien de la population au regard des risques connus. Il établit un recensement et une analyse des risques à l'échelle de la commune. Il intègre et complète les documents d'information élaborés au titre des actions de prévention. Le plan communal de sauvegarde complète les plans ORSEC de protection générale des populations

Le DICRIM

Le DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs) est un document réalisé par le maire dans le but d’informer les habitants de sa commune sur les risques naturels et technologiques qui les concerne, sur les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde mise en œuvre ainsi que sur les moyens d’alerte en cas de survenance d’un risque.
 
Il vise aussi à indiquer les consignes de sécurité individuelles à respecter, consignes qui font également l’objet d’une campagne d’affichage, organisée par le maire et à laquelle sont associés les propriétaires de certains bâtiments (locaux à usage d'habitation regroupant plus de quinze logements par exemple). L’ensemble des dispositions réglementaires concernant le DICRIM est aujourd’hui codifié au Code de l’Environnement (CE), articles R125-9 à R125-14. Elles sont complétées par le décret n°2005-233 du 14 mars 2005 relatif à l'établissement des repères de crues et par le décret n°2005-1156 du 13 septembre 2005 relatif au plan communal de sauvegarde.