Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Échappez à la violence…

Dernière mise à jour le

La promiscuité et dans certains cas le désœuvrement suscités par les mesures de confinement font craindre une hausse importante du nombre de faits relatifs aux violences conjugales à l’égard des femmes, malgré les campagnes d’alerte et de communication du gouvernement.
À cet égard, les principales associations d’aide aux femmes victimes font état d’une augmentation des faits de violences depuis le week-end de Pâques, la crainte étant celle d’un afflux des demandes de mise en sécurité de conjoints victimes et de leurs enfants à l’issue de la période de confinement, lorsque la parole et les déplacements seront plus libérés.

Signalez… signalez-vous !

Consultez aussi :

Non à la violence en huis clos !

16/04/2020

Commentaire 0

Il n'y a aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour au sommet